Défigurée par un coup de fusil, la greffée du visage aime toujours son mari

05:50 |


ÉTATS-UNIS - Connie Culp se livre, alors que son agresseur vient d’être libéré de prison...

Près de 3 ans après sa greffe du visage, Connie Culp a repris goût à la vie mais s’apprête à vivre une nouvelle épreuve. Celui qui l’a défigurée en lui tirant un coup de feu en pleine face est sorti de prison. Une situation d’autant plus difficile à vivre que l’agresseur est le propre mari de la victime.

«Le moment où tout a changé pour toujours»

«Je l’aimerai probablement toujours, parce qu’il est le père de mes enfants», a indiqué Connie Culp, cité par le Daily Mail. Pas au point de renoncer au divorce, cependant, puisqu’elle se dit «incapable de supporter d’être près de lui».

Les médecins ont du mal à y croire, mais Connie Culp se souvient très précisément du drame. «Je le revois lever son arme et tirer, je me souviens de ce qu’il m’a dit. C’est une image qui ne me quittera jamais, pour le reste de ma vie. C’est le moment où tout a changé pour toujours», raconte la première greffée du visage américaine.

Profiter de sa famille et aider les autres

Aujourd’hui, Connie va mieux. «Ce n’est pas mon visage, mais je suis reconnaissante d’en avoir un», raconte-t-elle. Presque aveugle, sous surveillance médicale constante et sous traitement à vie pour éviter le rejet de la greffe, elle goûte les plaisirs de pouvoir jouer avec son petit-fils Maddox et de passer du temps avec ses enfants Steven et Alicia.

Sans oublier les autres. «J’ai bénéficié d’un miracle en survivant à la fusillade, raconte Connie. Puis un second miracle en survivant à ma greffe de visage.» Elle compte bien être à son tour à l’origine de nouveaux miracles en participant à des opérations de promotion en faveur du don d’organes: «Si mon travail peut augmenter le nombre de donneurs et permettre des greffes pour d’autres, ce sera une bonne chose».
— J. M.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Fourni par Blogger.