La Google Car sans pilote en action

03:40 |


Lors de la conférence TED, Google a montré de nouvelles capacités de son véhicule qui se conduit tout seul...

Dans la vidéo ci-dessous, la Prius modifiée prend les virages au cordeau. Ses pneus crissent. Pourtant, Sébastien Loeb ne se trouve pas au volant. En fait, personne ne la pilote. Il y a bien un ingénieur de Google sur le siège du conducteur, mais il s'agit surtout d'une mesure de sécurité.

Lors de la conférence TED de Long Beach, Google a montré les capacités de conduite «agressive» de son système dévoilé fin 2010. Danny Sullivan, de SearchEngineLand, a immortalisé la performance.

De l'intérieur:
Et de l'extérieur:
Comment ça marche? La Google Car embarque un paquet de capteurs de proximité, des lasers et des caméras qui lui permettent de scanner son environnement jusqu'à 70 mètres à 360°, de le modéliser en une carte en 3D et de détecter les obstacles et les autres véhicules.


La flotte des Google Cars a déjà parcouru plus de 200.000 km sur les routes californiennes, de San Francisco jusqu'à Hollywood Boulevard en passant par le Lac Tahoe, perché dans les montagnes.

Selon l'entreprise, une voiture complètement automatique permettrait de réduire le nombre de morts sur les routes (1,3 million dans le monde en 2008, selon une estimation de l'Organisation mondiale de la santé), de fluidifier le trafic et de diminuer les émissions de gaz polluants.

Reste encore à convaincre les conducteurs, parfois déjà effrayés d'enclencher le régulateur de vitesse. Et surtout, il faudra que les autorités adaptent l'environnement légal et les normes de sécurité. Mais la technologie, sur le papier, ne semble plus très loin.
— Philippe Berry

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Fourni par Blogger.